Revue Travioles

De 1999 à 2012, la revue Travioles, lancée par Valérie Grall, Christian Jambet et Antoine Gallien, a publié 16 numéros où se mêlaient essais, nouvelles, dessins et photographies, signatures illustres (Pierre Alechinsky, Louise Bourgeois, Marie Darrieussecq, Pierre Dumayet, Erri de Luca, Valérie Mrejen, Jean-Luc Nancy, Marie Nimier, Pascal Quignard, parmi cent autres) et auteur(e)s peu connu(e)s du grand public : aucune ligne éditoriale autre que celle de la curiosité, du goût de l’inédit et de la découverte, mais du respect aussi des mots, des images, de la mémoire, d’une certaine lenteur — et la volonté de ne pas perdre de vue l’art infiniment subtil de la typographie, non plus que le savoir-faire irremplaçable de l’imprimeur.

Après huit années d’interruption, la revue renaît à l’initiative de Valérie Grall et des Éditions du 81, sous une forme légèrement différente, mais avec la même volonté de faire découvrir de nouveaux talents, ou des aspects insolites de talents déjà reconnus, dans les domaines de l’art, de la littérature ou de la philosophie. Travioles s’adresse à tous les lecteurs, libres, comme disait Borges, « d’aucune illusion qu’hier diffère profondément d’aujourd’hui, ou différera de demain », mais qui demeurent attachés, sans nostalgie ni aigreur, au plaisir irremplaçable du contact d’un beau papier, de la contemplation d’une image tendrement reproduite dans la matière d’une encre soigneusement choisie.
Au sommaire du n° 1 (à paraître en hiver 2020) de cette nouvelle série figureront, entre autres : Paul Andreu, Véronique Aubouy, François Boisrond, Pierre-Yves Brest, Laurent Busine, Benoit Caudoux, Richard Fauguet, Valérie Grall, Juliette Green, Hortense Lyon, Camille Paulhan, Didier Semin, Jérôme Stettler, Raphael Zarka…