Une brève Histoire du Jardin, Gilles Clément.

Une brève Histoire du Jardin, Gilles Clément.

Le premier jardin est celui de l’homme ayant choisi de faire cesser l’errance. Il n’y a pas d’époque pour cette étape dans la vie d’un homme ou d’une société. Le premier jardin est vivrier. Le jardin potager est le premier jardin. Il est intemporel car il fonde l’histoire des jardins mais la traverse et la marque profondément dans toutes ses périodes. Le premier jardin est un enclos. Il convient de protéger le bien précieux du jardin les légumes, les fruits, puis les fleurs, les animaux, l’art de vivre, ce qui, au fil du temps, ne cessera d’apparaître comme le « meilleur ». C’est la façon d’interpréter le meilleur qui, en fonction des modèles de civilisation, va déterminer le style des jardins. La notion de meilleur, de bien précieux, ne cesse d’évoluer. La scénographie destinée à valoriser le meilleur s’adapte au changement des fondamentaux du jardin mais le principe du jardin demeure constant : s’approcher le plus possible du paradis. Un auteur dessine en neuf chapitres l’Histoire et le portrait de son sujet. Neuf moments comme des ellipses dans l’espace et le temps… d’un instant à l’autre.

Actualités :

Cohabiter avec tous les vivants
La leçon de nature de Gilles Clément
« Faire le plus possible avec, le moins possible contre » : entretiens avec Gilles Clément